Photovoltaïque

Les flux rss du siteImprimer la page

Principes de fonctionnement

Les capteurs photovoltaïques transforment la lumière en électricité grâce à des cellules semiconductrices de silicium.

Les cellules sont assemblées en série pour constituer des modules de base protégés par une couche de verre. Ces modules sont à leur tour assemblés pour former une installation complète de la puissance désirée.

Le courant produit est continu. Il peut alimenter soit des batteries pour une utilisation en site isolé, soit être renvoyé sur le réseau d’électricité.

Pour le renvoi sur le réseau et pour une utilisation dans les appareils domestiques, le courant continu doit d’abord être transformé en courant alternatif identique à celui du réseau basse tension par un onduleur.

La puissance des installations photovoltaïques est mesurée en Watt crête ou Wc. C’est une unité normée qui correspond à la puissance effective du capteur dans des conditions standards : rayonnement lumineux de 1000 W/m² à 25°C.

 

Les agriculteurs disposent sur leur ferme de surfaces de toitures importantes. Ils peuvent équiper leur toiture de panneaux  photovoltaïques par le biais d’une démarche individuelle ou collective et décider de la revendre ou de l’auto-consommer.


Les 4 solutions photovoltaïques possibles sont :

  • 1.    L'installation en site isolé : L’installation est complètement indépendante du réseau ERDF/Enedis. Cette solution se justifie lorsque le coût du raccordement au réseau est trop élevé, mais il y a beaucoup de contraintes (minimiser sa consommation, entretien et durée de vie des batteries).
  • 2.    L'installation avec autoconsommation totale : La production d’électricité sert à compenser une partie de la consommation, dite bruit de fond, en cours de journée. Les contraintes d'installation sont minimalistes, mais le surplus éventuel est cédé gratuitement.
  • 3.    L'installation avec autoconsommation et vente du surplus : Pour les installations de moins de 100 kWc l’obligation d’achat s’applique. Cette solution occasionne des surcoûts, coût de raccordement, consuel, pose d’un compteur, taxe annuelle pour l’utilisation du réseau. La vente d’électricité doit donc être suffisante pour couvrir l’ensemble de ces dépenses.
  • 4.    L'installation de vente en totalité : L’ensemble de la production est vendue à EDF. C’est le type d’installation le plus répandu aujourd’hui.

Un investissement photovoltaïque peut être réalisé en individuel ou en collectif. Plusieurs collectifs, sous forme de groupement d’achat ont été réalisés en Nouvelle-Aquitaine.